. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L’opposition proteste contre la lenteur des résultats et les irrégularités contestées….

Mercredi 5 Septembre 2018 - 01:32

L’opposition proteste contre la lenteur des résultats et les irrégularités contestées….
Ce mardi quatre septembre, en fin d’après-midi, des principaux leaders de l’opposition démocratique et des dizaines de candidats aux élections du samedi dernier ont manifesté devant les locaux de la commission électorale nationale indépendante (CENI) contre le retard de la publication des résultats définitifs des scrutins, a-t-on constaté.

Devant la presse, le président en exercice du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), Mr Mohamed Ould Maouloud a déclaré que ce retard est premier du genre et source d’une inquiétude dans les rangs des mauritaniens. Depuis le dimanche 2 septembre, l’opposition continue d’accuser certaines autorités d’orchestrer des cas de fraudes avant et après le dépouillement des résultats.

En plus, les présidents des partis de l’opposition ont eu à signaler des expulsions de représentants des partis de l’opposition de certains bureaux de vote , l’implication des autorités locales et membres de l’UPR dans les opérations électorales. Toujours dans le même contexte, dans les départements d’Aleg, Boutimilitt, Teyarett, Dar-Naim, et à l’école 5 dans l’une des Moughataas de la capitale des tentatives de manipulations des résultats ont été évoquées par l’opposition aux journalistes qui étaient sur le lieu.

Dans la foulée, le candidat du FNDU pour la présidence du Conseil régional, Mr Mohamed Jemil Mansour a dit qu’ils ont informé le président de la CENI d’un certain d’irrégularités qu’ils ont eu à constater tout au long du triple scrutin du samedi premier courant.

Plus tard, quelques uns des présidents des partis de l’opposition ont été reçus par le président de la CENI, Mr Mohamed Vall Ould Bellal, à qui ils ont remis un document dans lequel, ils ont énuméré un certain nombre de remarques sur les élections couplées tenues le samedi passé.

Au cours de l’audience, le président de la CENI, a écouté les constats de leaders de l’opposition et il a demandé de lui présenter demain, mercredi, un écrit détaillé sur cette question, apprend-on. Enfin, il a précisé qu’après étude une réponse écrite leur sera adressée.

Auparavant, Ould Bellal avait signifié que le retard des résultats est relatif à un certain de paramètres entre autres : les cinq scrutins, le nombre de bulletins, la surabondance de candidatures, le facteur temps dans lequel les scrutins sont organisés et les 4080 bureaux. Il a qualifié ce retard d’une évidence particulière.

Par R.J      

source rimweb.net
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche