. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L’état- major de la garde accorde des aides aux familles des disparus du corps de l’année écoulée

Mercredi 31 Mai 2017 - 00:14

  L’état- major de la garde nationale a organisé mardi à son siège à Nouakchott une cérémonie « Iftar » (rupture du jeun) à l’intention des jeûneurs du corps consacrée à la distribution d’aides de l’ordre de 400 mille ouguiya à chaque famille des éléments de la garde décédés l’année écoulée et ce, à l’occasion du mois béni du ramadan.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’intérieur et de la décentralisation M. Ahmedou Ould Abdallah, de la ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, Mme Maymouna Mohamed Taghi, du chef d’état- major de la garde nationale, général de division Mesgharou Oud Sidi, du chef d’état- major de la gendarmerie nationale, général de brigade Soultane Ould Mohamed Lassoued, du wali de Nouakchott Ouest et de la présidente de la commune urbaine de la capitale et de plusieurs invités.

Ces aides s’inscrivent dans le cadre de la deuxième édition de l’initiative décidée par l’état- major de la garde nationale depuis l’année dernière au cours de laquelle des aides sont présentées à l’occasion de ce mois béni.

M. Sid Elemine Ould Nacer a, dans un mot pour la circonstance, au nom du ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel, souligné l’importance de cette initiative qui montre le souci de cette institution militaire de veiller à la sécurité des citoyens, de l’Etat et de la religion et de les accompagner dans leurs besoins avant de remercier les pouvoirs publics et à leur tête le Président Mohamed Ould Abdel Aziz, pour la dimension militaire de la politique suivie.

Le représentant des familles bénéficiaires a, pour sa part, loué cette aide appelant le Tout Puissant à couvrir de sa miséricorde ceux qui sont disparus et au corps de la garde nationale la pérennité dans son développement au profit du pays et du citoyen.

La cérémonie a été marquée par la présence d’officiers de l’état- major de la garde, de plusieurs attachés militaires de certaines ambassades accréditées à Nouakchott.

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche