. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L’Etat-major de la garde nationale célèbre le 105e anniversaire de la création de ce corps

Mardi 30 Mai 2017 - 21:50

L’Etat-major de la garde nationale a commémoré mardi à Nouakchott, le 105e anniversaire de la création de ce corps, le 30 mai 1912, une époque où il était constitué de chevaliers dans les villes et de méharistes dans les zones rurales.

Une cérémonie de levée des couleurs a été organisée, à cette occasion, sous la supervision du ministre de l'intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdallah, à l’Etat-major de la garde nationale à Nouakchott, en présence du ministre de la justice, Me Brahim Ould Daddah, de la défense nationale, M. Diallo Mamadou Bathia, du Chef d’Etat-major de la garde nationale, le Général de division Mesgharou Ould Sidi ainsi que du Chef d’Etat-major général adjoint des armées, du Chef d'Etat-major de la gendarmerie nationale, du Directeur Général de la sureté nationale, du Chef d’Etat-major du Regroupement Général de la Sécurité Routière, du wali de Nouakchott Ouest et de la présidente de la communauté urbaine de Nouakchott.

Le ministre de l'intérieur et de la décentralisation, accompagné du chef d'Etat-major de la garde nationale, a passé en revue, pour la circonstance, des unités de la garde nationale, venues rendre les honneurs, avant de saluer les chefs des bureaux, et des directions et des vétérans du corps.

« La garde nationale est l'un des piliers les plus importants du dispositif sécuritaire du pays, en sa qualité de composante indissociable des forces armées et de sécurité, contribuant efficacement à l'effort national de défense de l’intégrité territoriale, grâce à ses unités disséminées dans les quatre coins du pays », a dit le ministre, dans un discours prononcé à cette cérémonie.

Il a rappelé également son rôle fondamental dans les opérations de maintien de l’ordre, de mise en œuvre des lois et de la puissance Etat.

Le ministre a, ensuite, mis en exergue, les grands progrès réalisés par la garde nationale, sur instruction de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, au cours des dernières années, soulignant à ce propos la réalisation au profit du corps, de nombreuses infrastructures modernes, l’acquisition d’équipements sécuritaires développés nécessaires pour mener à bien sa mission, la restructuration, le perfectionnement et l’équipement des unités pour rester au diapason des exigences sécuritaires.

Il a ,par ailleurs, mis en relief le rôle honorable d’ambassadeur digne de notre pays, que les membres ont joué dans les opérations onusiennes de maintien de la paix, en République de Côte-d'Ivoire au cours des années 2014-2015-2016 et les distinctions dont elles ont fait l’objet de la part des Nations Unies, du gouvernement et du peuple ivoiriens et de la communauté mauritanienne expatriée dans ce pays.

Le Chef d'Etat-major de la garde nationale a remercié, dans son intervention, à cet événement, tous ceux qui ont partagé avec la garde nationale ses joies pour cet anniversaire, « qui traduit clairement la dimension historique de ce corps, qui a accompagné les premiers moments de naissance de l’Etat mauritanien, ce qui fait de lui, le plus ancien noyau des forces armées et de sécurité dans notre pays », a-t-il ajouté.

Il a énuméré également les différentes phases de la vie du corps, depuis sa création le 30 mai 1912, à l’époque où il portait le nom de la garde des cercles, jusqu’à aujourd’hui, avec son actuel nom, porté depuis 1959.

Le Chef d’Etat-major a cité par la suite quelques missions principales du corps dont la protection des points sensibles, la sécurisation des prisons, la lutte contre le terrorisme, le trafic de la drogue et l'immigration, en plus du maintien de l’ordre et de son rôle comme police administrative.

« La Garde nationale a bénéficié de sa part dans les grands et successifs développements vécus par nos forces armées et de sécurité, conformément au programme de Son Excellence, le Président de la République, le Chef suprême des forces armées et de sécurité », a-t-il ajouté.

Il a, enfin, félicité tous les éléments du corps et les a appelé au dévouement dans le travail et au sacrifice au service de la Nation.

La délégation ministérielle a visité le musée de la garde nationale, qui est une mémoire vivante de l’histoire de la Mauritanie, de manière générale et de ce corps, en particulier.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’anciens Chefs d’Etat-major de la garde nationale, d’attachés militaires de plusieurs ambassadeurs accrédités à Nouakchott et de nombreux invités.
source AMI

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche