. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Journées médicales de Djéol : Diabète et don du sang au menu de l’édition 2019

Jeudi 4 Avril 2019 - 10:45

L’édition annuelle des  journées médicales de la commune de Djeol  s’est achevée le dimanche dernier. Organisées  chaque année, par l’Association des ressortissants de Gory (ARG) en partenariat avec l’union  des ressortissants  de Djeol  à  Noukachott qui mettent en synergie leurs moyens,  ces journées ont mobilisé  une équipe de 38 personnes, composées de  médecins spécialistes, de généralistes, de sages-femmes et d’infirmiers, venus des structures médicales de Nouakchott, de l’hôpital Hamad de Boutilimit, du centre hospitalier régional de Kaédi et de la clinique Bilbassi de M’Bour  et de Dakar (Sénégal). Une occasion pour les citoyens de l’intérieur, souvent sans moyens et loin  des postes de santé spécialisés  pour se faire consulter sans  coût. Il suffit de se rentre au site de consultations de l’équipe médicale bénévole, mobilisée par  les ressortissants de la commune et  leurs amis.

Durant les 3 jours, l’équipe a  procédé à de nombreuses  consultations médicales  gratuites, réalisé de petits actes chirurgicaux  et distribué d’importants lots de médicaments. En outre, les patients  nécessitant  des traitements  poussés  sont orientés et recommandés  par l’équipe médicale, vers des centres spécialisés du pays.
 

L’édition 2019 de ces journées aura été marquée par la présence des membres de l’association mauritanienne de lutte contre le diabète, une pathologie qui connaît un développement inquiétant dans le pays.  Et les spécialistes notent que le déficit de sensibilisation  et de prise en charge précoce favorise l’expansion de cette maladie. C’est la raison pour laquelle Dr. Hadya Tandia, chirurgien pédiatre  et  ses amis ont  mis à profit ces journées, pour déplacer sur le terrain, un personnel spécialisé. Celui-ci  a procédé à des dépistages et à des séances d’éducation sur le diabète au profit des populations la commune de Djéol, mais aussi des communes de  Kaédi,  de Ganki et de Lexeiba. Au cours de ces journées, ils ont insisté sur les premiers signes devant pousser les personnes à se  rendre dans un centre  de santé pour se faire dépister, des précautions à prendre  en cas de maladie etc.

Les  journées  ont également été l’occasion de procéder à  la sensibilisation sur  l’importance qu’il y a à donner son sang, en collaboration avec l’unité de transfusion sanguine.  A cet effet, l’accent  a été  mis sur l’anémie, les grossesses et  la conséquence des  hémorragies  lors des accouchements.  D’où donc l’intérêt du don de sang qui permet de sauver des nombreuses  vies.

source lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche