. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Hydrogène vert : Chariot s'associe à Total Eren pour un projet en Mauritanie

Mercredi 7 Septembre 2022 - 23:53

Alors qu’un projet d’hydrogène vert de Total Eren tarde à se concrétiser au Maroc, le Consortium, composé de Chariot Limited (AIM : CHAR), acteur de la transition énergétique en Afrique, et Total Eren, producteur indépendant d’électricité basé à Paris, ont annoncé, ce mardi, le lancement d’études de faisabilité afin de co-développer le « Projet Nour » en Mauritanie. Il s’agit d’un projet d’hydrogène vert de grande ampleur.


Ce partenariat à parts égales (50-50) entre Chariot et Total Eren permettra au Consortium de bénéficier de l’expertise dédiée des équipes de Total Eren, avec un large éventail d’expérience et d’expertise dans les projets solaires, éoliens, hybrides et d’hydrogène vert à l’échelle mondiale, indiquent les deux partenaires dans un communiqué conjoint.
 

Ainsi, Chariot co-dirigera le développement et l’obtention des autorisations nécessaires au projet, le contenu local et l’engagement avec les parties prenantes alors que le Consortium s’efforcera de faire progresser l’étude de faisabilité approfondie et de sécuriser l’achat d’hydrogène vert. Par ailleurs, Chariot et Total Eren avancent qu’ils pourraient évaluer ensemble les opportunités d’hydrogène vert dans d’autres pays africains.
 

« Grâce à ses ressources solaires et éoliennes uniques, la Mauritanie est particulièrement bien placée pour déployer des technologies de – Power-to-X -, permettant au projet Nour de produire un hydrogène vert parmi les plus compétitifs au monde. Avec un potentiel pouvant atteindre jusqu’à 10 GW d’électrolyse, il pourrait devenir, une fois mis en œuvre, l’un des plus importants projets d’hydrogène vert en Afrique », indiquent les deux partenaires.

À travers le projet Nour, le Consortium indique contribuer au développement économique durable de la Mauritanie, en incluant potentiellement un approvisionnement d’électricité de base stable pour le réseau national, en diversifiant les activités industrielles, en favorisant la création d’emplois et en développant les infrastructures locales.

Le Consortium assure qu’il fournira également une solution énergétique rentable et transportable pour l’exportation vers le marché européen, en remplacement des carburants émetteurs du CO2.

« Nous sommes convaincus que l’hydrogène vert sera un élément essentiel du bouquet énergétique à l’avenir. Nous sommes ravis de conclure ce nouveau partenariat sur un continent où notre actionnaire stratégique, TotalEnergies, est fortement implanté. Nos compétences complètent bien celles de Chariot et nous partagerons notre expertise tout au long du développement du projet. Je profite également de l’occasion pour remercier les autorités mauritaniennes pour leur soutien et leur collaboration. Nous sommes impatients de poursuivre les prochaines étapes du projet avec Chariot », a déclaré Fabienne Demol, Vice-Présidente exécutive et Directrice du Développement mondial de Total Eren, cité dans le communiqué.

De son côté, Adonis Pouroulis, PDG de Chariot, également cité dans le communiqué a ajouté : « Nous sommes ravis d’avoir consolidé davantage notre partenariat avec Total Eren, un leader mondial dans le domaine des énergies renouvelables. Nous sommes impatients de travailler ensemble sur le développement considérable de l’hydrogène vert en Mauritanie. Le fait d’avoir un partenaire d’un tel calibre, qui partage notre vision et nos objectifs pour l’avenir, est un élément clé du développement de ce grand projet et marque une étape importante dans son évolution. Nous souhaitons continuer à développer notre portefeuille de projets d’hydrogène vert et, comme pour notre activité dans le domaine des énergies renouvelables, nous espérons collaborer à l’avenir avec Total Eren sur d’autres opportunités ».

Il convient de rappeler que Total Eren travaille sur plusieurs projets d’hydrogène vert à travers le monde, dont un projet similaire lancé au sud du Maroc, à Guelmim Oued-Noun, d’une capacité de 10 GW en associant énergie solaire et éolienne. L’investissement alloué à ce projet, qui tarde à voir le jour, est de plus de 100 milliards de dirhams.

hespres.com
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche