. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Déclaration à l’occasion de la constitution d’un cadre politique dénommée féminin « MOUVEMENT FEMINISTE POUR UNE MAURITANIE NOUVELLE »

Dimanche 2 Mai 2021 - 17:23

Déclaration à l’occasion de la constitution d’un cadre politique dénommée féminin « MOUVEMENT FEMINISTE POUR UNE MAURITANIE NOUVELLE »
Mauritaniennes, Mauritaniens

La création d'un État national moderne dans ce région bénie il y a plus de six décennies a été la plus grande réussite de notre peuple tout au long de sa glorieuse histoire. Cependant, les obstacles aux grands projets de développement social et leur échec à changer la structure de la société, à consolider les valeurs de citoyenneté et de droits de l'homme et à créer l'identité nationale unificatrice ont ouvert l’issue à l'exclusion et à la marginalisation de grandes catégories de notre société, particulièrement celles qui ont souffert par le passé pour des raisons sociales et culturelles héritées et enracinées dans notre histoire. Les femmes mauritaniennes constituent aujourd'hui les catégories les plus nombreuses et les plus exposées à l’injustice, à l’oppression et à la souffrance. Elles ne sont plus, comme d'autres groupes défavorisés et marginalisés, assignées à rester silencieuses, soumises ou fragilisées.

Préserver notre jeune État, le défendre de l'extérieur et le protéger de l'intérieur, sont devenus une responsabilité nationale obligatoire et une tâche collective qui ne peut être reportée, ce qui nécessite - de notre point de vue - un engagement immédiat dans un processus de réforme radicale qui conduit à renforcer les bases de l'État et à restaurer ses fondements à travers le lancement d’un projet national démocratique global et en cohérence ave la réalité des citoyens, qui répond à leurs interrogations et réalise leurs aspirations en permettant aux catégories défavorisés et marginalisés et aux femmes en particulier une valeur, un rêve et un sens sublime de la vie, et leur ouvre la voie pour participer à la construction de la patrie à laquelle elles rêvent.

Nous fondatrices du Mouvement Féministe pour une Mauritanie nouvelle déclarons, par la grâce de Dieu, la constitution de cette union pour mettre nos capacités et nos modestes expériences au service de notre société, et nous sommes engagées à participer à la bataille de la construction de notre patrie et à contribuer à son évolution.
Considérant les conditions politiques positives entourant la naissance de notre union, l’apaisement qui caractérise la scène politique et le consensus autour des intérêts suprêmes de la patrie, dont les piliers ont été implantés par Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani, nous aspirons à davantage de soutien et d’assistance aux femmes dans leur lutte légitime pour la justice, l'égalité et la pleine citoyenneté.

La place qu'occupe la femme dans le programme du Président de la République, le rôle de leader que la Première Dame, la Dr Mariem Mohamed Vadel Dah, n’a cessé de jouer et qui était traduit par son soutien et son approbation de toutes les questions et les initiatives féminines locales et internationales, sont des sujets qui appellent à l'optimisme et poussent à travailler avec courage et enthousiasme..
Partant de ce qui précède, et dans le même sens, nous invitons toutes les femmes mauritaniennes à contribuer activement à la réforme souhaitée et à participer chacune à partir de sa position, selon ses capacités et selon son domaine de spécialisation.

Objectifs du Mouvement

Le Mouvement Féministe pour une Mauritanie nouvelle repose sur l’adage qui dit ‘’il n’y a pas d’évolution ni de progrès de la patrie sans ses femmes’’. La femme est la partenaire de travail de l’homme tout comme elle est sa partenaire à la maison ; elle est sa partenaire dans la construction de la patrie tout comme elle l’est dans la constitution de la famille pendant qu’il œuvre pour réaliser les objectifs suivants :

1. Exposer et présenter les problèmes des femmes mauritaniennes de manière scientifique et objective, et s’engager dans le dialogue et la discussion en vue trouver des solutions efficaces et pratiques.
2. Dégager les obstacles qui empêchent encore l’intégration de nombreuses femmes dans le processus de développement, particulièrement l’ignorance, la pauvreté, la maladie et la violence.
3. Appliquer les lois et règlements du Code civil national (lois sur le mariage, le divorce, la prise en charge des enfants ...)
4. Autonomiser les femmes et traiter les causes qui limitent leur accès aux fonctions de prise de décision.
5. Œuvrer pour sortir la femme des rôles coutumiers où elle est restée emprisonnée depuis des siècles, supprimer les frontières imaginaires que leur ont fixées les coutumes et les traditions et changer l'image spécifique que lui a dessinée la culture masculine (répartition des rôles dans la société : l’hommes au travail et la femme dans la cuisine).
6. Préparer des programmes de formation pour éduquer et les femmes des villages et des zones rurales, et lancer des projets économiques pour les intégrer dans la vie active.
7. Œuvrer pour renforcer les droits et privilèges des femmes et des enfants handicapés.
8. La représentation honorable des femmes mauritaniennes dans les manifestations et conférences régionales et internationales.
9. Préparer des études et des recherches sur les femmes et réaliser les enquêtes statistiques nécessaires pour aider le décideur.

Doléances du Mouvement

1. Exiger la création d’un conseil politique pour les femmes mauritaniennes en tant que cadre consultatif réunissant tous les dirigeants des partis politiques et les compétences féministes indépendantes afin de cristalliser un projet significatif qui protège les femmes et consacre leurs acquis. Ce conseil est présidé honorablement par la première dame.
2. Exiger la création d'un organe national dénommé: "Le Conseil suprême pour les femmes" qui a sa personnalité juridique et jouit de l'autonomie financière et administrative en tant qu'institution publique qui fournit au gouvernement des avis et des conseils sur toutes les décisions et lois affectant la vie des femmes.
3. Exiger la création d’une banque appelée : Banque des femmes, pour soutenir les projets et les activités économiques des femmes.

Bureau exécutif du mouvement

Les fondatrices du mouvement féminin pour une Mauritanie se sont  réunis en présence de la majorité et après avoir discuté de tous les points de l’ordre du jour, elles ont décidé de former le bureau exécutif dudit qui est le suivant:

1-Présidente : Tislem Mokhtar Samba / Ancienne députée
2-Première adjointe : Fatimetou Eguelay / Master en lettres
3- Deuxième adjointe : El Haja Bella/ Master en sociologie
4-Troisième adjointe : Mekfoula Bah/ Sage-femme
5-Secrétaire Générale : Oumgoufa Amenech/ Maitrise
6-SG adjointe : Bintou Wehbine Ousmane Ndiaye / Comptable
7-Responsable des relations extérieures et porte officielle : Khadeyja Kerdidi /Maitrise en géographie
8-Responsable des finances : Halima Taleb Ahmed/ cadre Délégation TAAZOUR
9-Adjointe aux finances : Varha Bah/ Comptable
10-Responsable de la communication : Marième Wakallah
11-Responsable de la formation et de l’encadrement : Aminetou Bourou./ Sage-femme
12-Responsable d’orientation des jeunes : Sabah Soule /Maitrise en économie
13-Chargée des affaires sociales et sanitaires : Nafissa Mataa /Expert technique
14-Responsable de la planification, programmation et coordination : Aminetou Dahiya/ Ingénieur en agronomie
15-Responsable de la sensibilisation : Jemila Saghirou
16-Responsable de l’Organisation : Ouweichitta EL Ghassem/Actrice à la société civile
17-Adjointe au Responsable de l’Organisation : Salma Sidi Baba/Master 2 en Comptabilité et audit

Nouakchott, le 20 avril 2021-05-02
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche