. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

De sérieux doutes à propos des photos dont parle Bodiel...

Dimanche 9 Octobre 2016 - 10:31

A la fin d’un entretien avec le journaliste Ahmed Ould Wodia, Bodiel Ould Houmoïd président du parti El Wiam a juré au nom de Dieu disposer de photos montrant le journaliste prenant une fuite sans équivoque sans demander son reste malgré les dénégations de l'opposant qui parle d’une photo retouchée par Photoshop.

 

 

Cette séquence très amusante a fait le tour du net.  Depuis sont apparues des photos du journaliste en léger corps-à-corps avec un policier, ce qui prouverait, selon certains, que monsieur Bodiel aurait menti. Pourtant ces photos de cet acte héroïque de b’re ne prouvent rien tant qu’on ne sait pas de quelle marche il s’agissait et si c’est la situation que Bodiel dit avoir vécue, lui qui parle de fuite généralisée alors que sur ces photos, la police ne charge pas encore et nulle trace même de bombes lacrymo. 




Certains accusent le journaliste d’avoir mis un photographe en embuscade pour prendre cette photo car une rumeur persistante le qualifie de fuyard invétéré comme un certain Jemil Ould Mansour...

 

D'ailleurs est-ce un crime de fuir quand face aux matraques, on est armé d'un boubou et d'un tchiaya ?


Si la photo dont parle Bodiel est celle-ci montrant juste le journaliste et Jemil ould Mansour, elle ressemble à un vulgaire montage.

 

Bodiel devrait donc rendre publiques les photos des fuyards présumés afin que personne ne puisse douter de sa parole ni du courage présumé du journaliste qui profite actuellement d’un avantage en crédibilité faute de preuves manifestes du contraire...

 

A part ça, on m’a fait parvenir l’émission de Bodiel très intéressante dont je parlais animée par Ahmed Elbou et d’autres journalistes et pas des moindres.  Bodiel se défend magistralement face aux assauts de certains militants de la cause hratine surtout qu’il rappelle que certaines familles hratines ont eu leurs esclaves. 

 

En matière de hartanité, Bodiel a toujours estimé qu’il y a hartani et hartani… C’est-à-dire en gros les nobles et les gueux. 

 

D’ailleurs il y a quelques années, Bodiel disait que le hartani Homody était dans le nord chef traditionnel des Oulad Busba…

 

C’était il y a 6 ans :

 

« Parmi les Haratines, il y’en a aussi qui ont joué un rôle important dans l’histoire de ce pays. Dans le Nord du pays, feu Hamody a joué un rôle extrêmement important et il était chef traditionnel des Oulad Besbaa. Au sud, la famille Boidel est très connue pour avoir joué un rôle pour l’ensemble de la Mauritanie et en particulier pour l’ensemble des Tendgha auquel elle appartient. 

 

Si vous prenez à l’Est, la famille Sbaghou, c’est la même chose. Egalement, chez les Zombotty, la famille de mon ami Dina, a joué un rôle important dans l’histoire de ce pays. Il ne faut donc pas faire l’amalgame entre les différents éléments de cette communauté. »

 

http://www.avomm.com/Boidel-Ould-Houmeid-president-du-parti-El-Wiam_a12288.html

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------


Voici le lien de l’émission si ça intéresse quelqu’un

 

 

On m’a reproché d’avoir dit que Bodiel est un grand monsieur alors qu’il a toujours défendu le régime de Taya. J’ai demandé s’il avait du sang sur les mains, s’il avait défendu des criminels avérés. Jusqu’à la preuve du contraire si sa seule faute est de ne pas renier sa carrière sous Taya, alors il est moins coupable que la majorité de la scène politique qui a mangé directement ou indirectement dans la main de Taya et dont pas un ne l’a défendu alors que son fauteuil était encore chaud.

 

Je ne parle que du Bodiel d’aujourd’hui et l’homme que j’ai entendu, longuement plusieurs fois, m’a l’air d’être un grand monsieur dans sa vision de la société et la sagesse de son discours. Il incarne en politique le centre, cette zone du milieu bien étrangère à nos coutumes si tranchées même si on passe facilement d’une tranche à l’autre souvent sans passer par le centre…


De sérieux doutes à propos des photos dont parle Bodiel...

Le résistant Jemal Ould Yessa ne partage certainement pas mon opinion, lui qui a eu un échange sans concession avec Bodiel dont il ne reste plus que ces traces...

 

Nous sommes début 2006. Il y a 10 ans, Taya venait de partir...

 

Celle-ci de Jemal...

 

 

Vlane A.O.S.A

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...