. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Communique de presse de la CGTM

Lundi 5 Avril 2021 - 13:02

Le 5ème congrès ordinaire de la Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie s’est tenu le samedi 03 avril 2021 au niveau de l’Institut Supérieur de la Jeunesse et des Sports (ancienne Maison des Jeunes) de Nouakchott, dans un contexte national et international marqué par la persistance de la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie du Coronavirus (COVID19).

Le Congrès a mis l’accent sur l’analyse de la situation des travailleurs de notre pays face aux impacts de cette pandémie sur leur situation économique et sociale, situation caractérisée par la perte de plusieurs emplois et la paupérisation accentuée des couches considérables de travailleurs et de leurs ménages. Pendant ce temps, les prix de toutes les denrées de base ont connu une hausse considérable face au pouvoir d’achat des travailleurs devenu inexistant, les exposant à une vulnérabilité sociale et économique qui menace la paix sociale.

Le Congrès a noté que le plan de relance économique n’a pas empêché les vagues de licenciement de travailleurs malgré des engagements pris entre le gouvernement et les employeurs qui n’ont jamais été appliqués.

Le Congrès a regretté que toutes les tentatives de mener des négociations sociales sous l’égide du département du travail se sont heurtées à des échecs en raison de sa volonté d’imposer unilatéralement leur agenda et les organisations syndicales devant y prendre part, en violation flagrante et inacceptable des principes d’un partenariat social basé sur l’égalité entre les mandants tripartites.

Le Congrès exige la tenue dans les meilleurs délais d’élections professionnelles de représentativité afin de déterminer les organisations de travailleurs devant négocier au compte et au nom de ces derniers, en vue de tenir des négociations sociales crédibles autour des points suivants :

·         Révision des textes législatifs, règlementaires et conventionnels sur le travail : Code du Travail, Loi sur la Sécurité Sociale, Convention Collective Générale du Travail

·         Revalorisation du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG), et de la valeur indiciaire des salaires et traitements des Fonctionnaires et Agents de l’Etat, 

·         Protection sociale de toutes les catégories de travailleurs en particulier ceux des secteurs les plus vulnérables.

Nouakchott, le 03 avril 2021

mauriweb

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche