. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Célébration de la fête internationale des douanes

Dimanche 26 Janvier 2020 - 22:11

Célébration de la fête internationale des douanes
La douane mauritanienne a célébré, dimanche à Nouakchott, la fête internationale des douanes, sous le thème ‘’la durabilité au cœur de l’action douanière pour les personnes, la prospérité et la planète’’.

L’évènement a donné lieu à une cérémonie de levée des couleurs et de revue des unités, organisée par la direction générale dans l’enceinte du port autonome de Nouakchott.

S’exprimant à cette occasion, le ministre des Finances, M. Mohamed Lemine Ould Dhehby, a déclaré que la célébration, cette année, de la journée internationale des douanes intervient dans un contexte où les défis relatifs au développement durable et aux changements climatiques deviennent une préoccupation des pays, et un élément déterminant pour les orientations du développement à l’échelle mondiale et au niveau de chaque pays.

Au sujet des missions de la douanes, le ministre a précisé que ce corps exerce, en plus de sa mission fiscale traditionnelle permettant le recouvrement de la plus grande partie des recettes annuelles de l’Etat, des missions économique, sociale, sanitaire et environnementale, en veillant à l’application des lois du commerce international et la facilitation des échanges, au contrôle de la qualité des marchandises à la lutte contre l'évasion fiscale, ainsi qu’à la protection de la production nationale.

Il a ajouté que « le département des Finances, en application du programme “Taahoudaty”, du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, se penche actuellement sur l’exécution d’un ambitieux programme pour la réforme des finances publiques, dans le cadre de laquelle la douane met la dernière main au programme “Khadamaty” et sur une série d’activités devant consolider les relations de confiance avec les contribuables’’.

Au sujet du programme “Khadamaty”, M. Ould Dhehbi a souligné que celui-ci ne vise pas seulement la facilitation des procédures pour les usagers, par le biais d’un guichet unique dont les employés répondent aux questions des citoyens, et assurent la réception et le suivi de leurs dossiers, mais qu’il vise, surtout, l’amélioration de la qualité des services dispensés aux citoyens, afin qu’ils puissent effectuer leurs transactions à distance, tout en étant assuré d’une identification et d’un suivi permanent de de leurs dossiers.

Le ministre des Finances a, enfin, précisé que les efforts déployés par le corps des douanes ont eu comme résultat un seuil de recouvrement sans précèdent, en 2019 (de l’ordre de 22,5 milliards d’ouguiyas MRU), montant qui dépasse largement les estimations.

Pour sa part, le directeur général des Douanes, le général Dah Ould Hamady Ould Mamy, a affirmé que le thème de la journée reflète clairement l’ampleur et la multiplicité des missions assignées à la douane. Au volet fiscal originel, qui demeure d’une extrême importance, se sont ajoutées des missions supplémentaires : sanitaire, sociale, économique, sécuritaire et environnementale.

Au plan sanitaire et social, a-t-Il expliqué, la douane mène une guerre sans merci contre la contrebande des médicaments et des produits de consommation illicites, tout comme elle joue un rôle sécuritaire par la lutte contre le trafic de drogue et d'armes, et contre tout ce qui constitue une menace pour la sécurité et la sûreté publiques, en pleine coordination avec les autorités compétentes.

Au plan environnemental, le directeur a précisé que le corps de la douane est en charge de l’application des textes relatifs à l’importation de certains produits nuisibles à l’environnement, et de polluants organiques fixes interdits par les conventions internationales. Il en est de même pour l’importation et l’exportation de productions animales ou végétales prohibées, ainsi que pour la protection des produits nationaux, par la lutte contre la contrebande, d’une part, et l’application effective des taxes et droits douaniers imposés aux matières similaires d’origine étrangère, d’autre part.

Le directeur général des douanes a précisé que le travail des services de douane s’appuie sur les nouvelles technologies et sur le développement de plusieurs applications qui permettent la gestion automatique des conflits douaniers et la facilitation de l’enregistrement des données de chargement à distance. Il a enfin souligné l’application par les services douaniers du partenariat entre la Mauritanie et la CDEAO, et l’harmonisation du tarif douanier national avec le tarif extérieur commun de cet ensemble économique

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche