. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Campagne PF à Basra : Maintenir la santé et le bien-être des femmes et de leur famille

Jeudi 8 Octobre 2020 - 09:12

Grosse affluence, lundi, au poste de santé de Basra(Sebkha), lors du démarrage des journées de consultation et de service gratuit organisées par le ministère de la Santé, en collaboration avec l’UNFPA etmises en exécution par l’ONG Sos Esclaves, dans le cadre d’une vaste campagne de Planification Familiale(PF),initiée à l’occasion de la Journée mondiale dela contraception.Ces journées se poursuivront jusqu’au mois de Novembre 2020.Elles visent à mobiliser,sensibiliser la communauté autour de la PF,afin d’en accroître la demande et, partant, l'utilisation de ses services.

Certains dès5 h,d’autres juste après la prière de soubh, les patients prenaient d’assaut le poste de santé pour se voir attribuer de tickets de consultation suivie d’un don de médicaments. Les besoins sont importants en ce populeux quartier de Sebkha où la précarité empêche la plupart des gens de consulterles médecins et de s’acheter des médicaments.
 

Sous la conduite de madame Aicha Fall, vingt tickets sont distribués dans un premier temps et les patientes réparties en cinq postes. À l’intérieurcomme à l’extérieur de la tente dressée pour l’occasion, l’équipe de SOS Esclaves en charge de la mise en œuvre rivalise d’ingéniosité pour calmer et organiser les requérantes, alors le soleil monte, dans une chaleur caniculaire. Chaque sortie d’un groupe de vingt patientes fait entrer un nouveau groupe de vingt.Et ainsi de suite.
 

Bien être des nouveau-nés et de leurs parents
 

Sage-femmeà la retraite depuis trois ans et en charge des questions de la santé au sein de « SOS Esclaves », madame Aicha Fall  estime que la « sensibilisation s’est bien déroulée.Nos véhicules ont sillonné les quartiers avoisinants pour inviter les gens à consulter gratuitement.Notre appel à un changement de comportement des couples, surtout des jeunes,en matière de contraception, espacement des naissances et planification familiale, a été entendu.La demande est forte et nous sommes à pied d’œuvre. Le public-cible est surtout constitué de femmes maisce sont les couples qui sont conviés à tenter l’aventure de la PF pour le bien-être des mamans, des papas et des nouveau-nés. Nous avons expliqué aux gens que la planification familiale est reconnue depuis longtemps comme un moyen essentiel pour maintenir la santé et le bien être des femmes et de leur famille.C’est une solution idoine pour l’espacement des naissances, gage de progrès familial. »
 

Il a fallu attendre l’arrivée des médicaments et autres consommables offerts par l’UNFPA, sous l’égide de BocarMbaye et Mariam Bassoum, pour entamer les consultations à midi.Avec, à la baguette, MadameHawa Diallo,responsable du poste de santé érigé en 2001 et réhabilité récemment par l’agence Tadamoun.« Ces journées sont d’autant  plus importantes », souligne-t-elle,« que les patientes reçoivent, en cas de prescription,les médicaments adaptés à leur cas précis et qu’elles avaientle plus souvent du mal à se procurer. […] Basra est confronté à toutes sortes de pathologies :dermatosesdues à la proximité et à la précarité des habitats, fièvres, diarrhées...Les enfants souffrent souvent de déshydratation… […] Si ces journées nous ont permis d’offrir des prestations etde renforcer la sensibilisation des populations sur les avantages de la planification familiale (PF) », conclut-elle,« le défi reste gigantesque. Mais grâce à l’abnégation des agents de santé et notre engagement à tous, je ne doute pas un seul instant qu’il soit relevé avec succès ».
 

Effets bénéfiques
 

Les témoignages de satisfaction abondent. « Grâce à ces journées, j’ai pu me faire consulter, disposer de médicaments et d’avisavertisde l’équipe médicale », se réjouit Aminata, mère de famille. « C’est bénéfique à tout point de vue.En temps normal, cela constitue un luxe pour nous, il faut débourser une somme conséquente dans les cliniques privées ». Et Aljouma d’embrayer : « Je suis mère de quatre enfants, suite à des grossesses rapprochées et suis venue pour le planning familial.Le temps de bien récupérer et de m’occuper convenablement de mes enfants ». Avant de laisser Farmata conclure :« C’est une aubaine pour nous de pouvoir être consultées et de bénéficier de médicaments.Nous souhaitons une pérennisation de ce genre de prestations.Ces journées ont répondu à nos attentes.Nous avons pu exprimer nos désirs et faire part de nos interrogations, le personnel a répondu à nos appréhensions.Nous avons bénéficié deconseils avisés ».
 

Thiam Mamadou

lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche