. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Atelier régional sur la modernisation de la gestion des domaines Internet de 1er niveau (ccTLD)

Mardi 9 Juillet 2019 - 21:58

La capitale a abrité lundi un atelier régional sur la modernisation de la gestion des domaines Internet de premier niveau (ccTLD) organisé par le centre de gestion des domaines internet de la Mauritanie relevant de l’Université de Nouakchott El Asriya en collaboration avec l’Association française pour le Nommage Internet en Coopération (AFNIC).

Cette rencontre vise la formation des acteurs dans le domaine de la gestion des domaines Internet de premier niveau (ccTLD) des Etats.

Plus de 14 participants, suivront trois jours durant, des exposés théoriques comportant le chargement et le traitement d'une base des données des noms de domaines, ainsi que le stockage et la sécurisation d'une base de données de noms de domaines pour les Etats.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et des TICs, M. Sidi Ould Salem a, dans un mot pour la circonstance, précisé que cette rencontre de haut niveau ne manquera pas de contribuer au développement de l’utilisation de l’Internet dans le continent africain.

La présence de ce nombre de participants dénote de l’importance grandissante qu’accordent les institutions qui les ont délégués à cet atelier au développement du réseau et à sa gouvernance, ajoutant que le renforcement des capacités des gestionnaires des domaines de premier niveau des pays africains constitue un des moyens stratégiques les meilleurs pour contribuer à la révolution Internet qui est devenue un des piliers fondamentaux de la croissance en particulier dans les pays en développement.



Aussi, dit-il, la Mauritanie est engagée dans la révolution internet en général et dans la promotion des domaines de premier niveau en particulier à travers la mise en place d’un cadre organisationnel global qui implique tous les acteurs nationaux du secteur mais aussi les investissements dans les ressources humaines.

Le ministère a commencé, ajoute –t- il, depuis février dernier, la mise en place de 1650 km de réseaux à fibre optique, ce qui permettra un haut débit d’Internet dans les différentes capitales de nos wilayas.

Le président de l’université El Asriya de Nouakchott, Pr. Ahmedou Ould Haouba, a indiqué que l’Université, qui gère un des plus importants domaines a tissé des relations de coopération solides et variées avec de nombreux partenaires (ICANN ; AFNIC ; AFTLD ; AUF ; Universités etc.) et participe à des groupes pour un Internet divers (multilingue, multiculturel), inclusif, ouvert, neutre, sûr et innovant.

L’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du président de l’autorité de régulation du secteur et d’autres personnalités.

AMI
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche