. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Atelier de validation du guide relatif à la prise en compte des critères qualité dans les codes des marchés publics

Lundi 19 Août 2019 - 18:16

Atelier de validation du guide relatif à la prise en compte des critères qualité dans les codes des marchés publics
Les travaux d’un atelier régional de validation du guide relatif à la prise en compte des critères qualité dans les codes des marchés publics au niveau de la CEDEAO et de la Mauritanie ont débuté lundi à Nouakchott.

L’atelier, organisé par le ministère de l’économie et de l’industrie en collaboration avec le programme qualité des Etats de l’Afrique de l’ouest sur deux jours, permettront à plus de 13 participants de l’Afrique de l’ouest d’écouter des exposés théoriques sur l’enrichissement du guide soumis aux participants.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général du ministère de l’économie et de l’industrie, M. Mohamed Ould Ahmed Aida, a indiqué que cet atelier s’inscrit dans le cadre des réformes et des procédures visant à unifier les procédures au niveau de nos pays pour remplir les critères de qualité dans les activités industrielles.
Il a ajouté que cet atelier se tient moins de semaines après la restructuration gouvernementale au terme de laquelle le département de l’industrie et le système des marchés publics relèvent pour la première fois d’une même tutelle, ce qui garantira, a-t-il dit, plus d’efficacité, de transparence et de de compétitivité et partant la qualité.

Il a souligné que la création d’un département ministériel chargé de la promotion des investissements privés constitue une nouvelle particularité de qualité de nature à jouer un rôle important dans le développement de l’économie nationale et à matérialiser le programme électoral du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, notamment dans ses aspects relatifs à la valorisation des ressources nationales, à l’encouragement du secteur privé, à la créationdes conditions appropriées pour les investissements extérieurs directs et pour le partenariat entre les secteurs public et privé, à lutter contre le chômage des jeunes et à asseoir les bases de la transparence.

Le secrétaire général a noté que le programme du système de qualité des Etats de l’Afrique de l’Ouest a accordé un important appui pour asseoir les bases fondamentales des structures de qualité en Mauritanie et dans les Etats de l’Afrique de l’Ouest, ce qui a permis, entre autres choses, de créer des laboratoires de métrologie et d’adopter d’autres pour les analyses, en plus de la création de centres de documentation des qualifications. 
Il a enfin souligné que notre industrie naissante fait face à une concurrence féroce qui lui impose d’introduire des systèmes de qualité efficaces, précisant que le respect des cahiers de charge dans les marchés exige, lui aussi, un degré élevé de précision et l’unification des critères d’évaluation.

Pour sa part, le commissaire de la CEDEAO, en charge de l’industrie et de la promotion du secteur privé, M. Yaya Niafo a insisté sur l’importance de cet atelier qui contribuera, a-t-il dit, certainement à la réalisation des objectifs de l’organisation, à travers la validation du guide relatif à la prise en compte des critères qualité dans les codes des marchés publics.
Il a remercié les partenaires au développement pour leur concours précieux dans ce domaine.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités nationales et de la CEDEAO.

ami
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche