. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Atar / candidatures UPR : la contre-attaque de l"intelligentsia

Samedi 30 Juin 2018 - 13:28

Les événements se précipitent ces jours ci à Atar. Faute d’adversaires d’un autre camp .  Celui de l’opposition dans toutes ses catégories :dialoguiste, modérée, radicale, la compétition se déroule entre les clans de l’UPR

Une révolte contre le statu quo et les démarches politiques traditionnelles quant aux  du choix des responsables aux postes électifs  , scande déjà son hymne sur tous les toits  et dans  toutes les rues de kanaoil à M’barka Oumara,  en passant par  Adebaye , Garn El Gasba et Aghnomrit..

 

La grande « majorité silencieuse » par le passé, laissant cours aux événements et avenir du pays entre les mains de médiocres, souvent  analphabètes, mus par une culture rétrograde et élus suivant des critères d’affiliation tribale,   n’en peut plus de se taire.

 

De « grosses pointures » intellectuelles et non des moindres, sont sortis de leur réserve  et s’engagent fermement –à les écouter et les voir – à sortir leur ville natale du marasme, culturel, économique, politique et social qu’elle a connu ces dernières années.

 

Il s’agit de :

Mohamed Mahmoud Ould Taleb , directeur actuel  de l’alliance franco Mauritanienne à Atar, détenteur d’un  diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en stratégie du développement culturel et une  expérience de 20 ans dans les réseaux culturels français et mauritanien.

Il se présente candidat au conseil régional de l’Adrar

 

Mohamed Mahmoud Ethmane Hawmy, économiste, ancien cadre de l’Asecna et des banques, Master 2 en Audit  (institut supérieur de management Dakar Senegal), Diplôme supérieur en management (ISM)., Diplôme supérieur en comptabilité  finances de l’école supérieure de commerce  (Supdeco).

Il se destine à briguer  le poste de maire de la ville d’Atar.

 

Dr Abdellahi Ould Hmeyada , l’un des premiers Chirurgiens mauritaniens , actuel directeur régional de l’hôpital d’Atar, très connu sur l’ensemble du territoire, pour ses prestations conséquentes  et sa longue expérience . Il se porte candidat  au conseil régional de l’Adrar

 

Mohamed Salem Ould Boukhreiss, le non moins connu aussi, ancien président de la fédération nationale de foot ball et actuel régisseur du  Projet de Prévention des conflits et dialogue interculturel au sein du ministère de la jeunesse et des sports.

Il se veut le futur représentant au sein du  parlement de sa ville Atar.

 

Une équipe pluridisciplinaire, qui bénéficie d’une  grande expérience professionnelle, d’une large ouverture d’esprit, d’une  franche sympathie de la population locale et de beaucoup de volonté  pour conduire à bien des reformes qui ferait de la moughatta d’Atar , l’exemple  d’une  « ville lumière »  de par ses activités culturelles, la gestion efficace de ses ressources, la redynamisation de ses secteurs économiques et touristiques, l’écoute de ses populations…..

 

Tous, membres du parti de l’Union Pour la République, (UPR), échapperont ils au micmac qui secoue actuellement les instances de ce parti, pour se hisser hors du barbouillage et se faire bénir par les maitres à bord ?

 

C’est visiblement, en tout cas , le souhait d’une grande partie de la population Ataroise, les jeunes en particulier.

 

ESK

source Adrar.Info.net

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche