. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Aïoun : Biram estime que les prochaines élections ‘’annoncent de chaudes batailles’’

Jeudi 4 Mai 2023 - 13:47

Aïoun : Biram estime que les  prochaines élections ‘’annoncent de chaudes  batailles’’

A Aïoun, sixième étape de son périple électoral, le chef de file  et tête de liste mixte du pôle de l’alternance, Biram Dah Abeïd a été, mercredi 3 mai, l’objet d’un accueil particulièrement chaleureux de ses sympathisants massés depuis le début de l’après-midi au poste de police d’entrée de la capitale du Hodh elGharbi. Puis ce fut un tour de ville avec un cortège motorisé avant le meeting au siège de campagne.
 

Les candidats maires, députés et au conseil régional du Hodh ElGharbi se sont relayés  pour  dénoncer les difficiles conditions de vie des populations dans les différentes contrées de la wilaya. Ils ont appelé les électeurs à voter en leur faveur pour impulser un changement et une amélioration de leurs conditions de vie.

Les différents  candidats  ont affirmé à l’assistance s’être organisés pour créer un courant  dans leur département  afin de défier celui du parti Insav. Tous ont déclaré être d’origine servile et être  ‘’dominés par  des maires issus des notabilités féodales depuis 1986 en connivence avec le parti au pouvoir  dans ses différentes décompositions, reproductions et évolutions’’.
 

Prenant la parole sous les vivats de ses sympathisants, Biram Dah Abeïd   a avancé que : ‘’ C’est une véritable manifestation de la lutte des classes qui s’est exprimée à travers les différentes candidatures des haratines dans le Hodh El Gahrbi et au-delà dans le pays’’. ‘’Le parti Insav parraine la classe supérieure féodale alors que la coalition de l’alternance parraine, quant à elle, les esclaves  qui veulent secouer le joug de la féodalité par parti interposé. Ce qui reflète la dynamique d’IRA. Aussi ça a coïncidé avec la nouvelle orientation très agressive  du ministre de l’Intérieur Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine et du président de la HAPA, Hussein Meddou  qui sont maintenant les représentants typiques de l’alliance tribale qui dirige le pays et qui a terrassé l’alliance tribale des gens du Nord. C’était une lutte des clans au sein du bloc dominant des tribus araboberbères ‘’, a-t-il indiqué. Et Biram de poursuivre :

’’Apres avoir  eu le dessus, ce groupe qui détient maintenant le centre de gravité du pouvoir  en Mauritanie veut maintenant passer à l’offensive contre  la dynamique abolitionniste  qui est une dynamique électorale, opposante et présidentielle. Maintenant, ils veulent surmonter  l’obstacle et   s’arroger ainsi un deuxième, voire troisième et quatrième mandats’’, at-il assuré . Selon BDA, ‘’les vrais répondants à la provocation et à  l’offensive lancée d’Atar  ont été  les maires d’origine servile  qui ont eux-mêmes déclaré la guerre aux féodalités locales. Ils sont entrain de sortir du joug  de la féodalité politique locale’’ . Et le député sortant de prédire que les  prochaines ‘’élections annoncent de chaudes  batailles non seulement  au plan local mais aussi inter-tribales’’.

lecalame

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche