. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Si Macron n’a plus que Julian Bugier pour le sauver alors il est cuit…

Jeudi 26 Juillet 2018 - 22:36

Ceux qui suivent l’affaire Benalla de près, en ayant le temps d’entendre toutes les auditions, de lire tout ce qui paraît dans la presse à ce sujet notamment l’interview d’Alexandre Benalla dans le journal Le Monde, ont dû se frotter les yeux et finir par se pincer le nez en voyant ce qu’en a rapporté au 20h de France2, Laurent Bugier et ses lamentables équipes.
 
Si c’est ça qu’est devenu le service public pour informer les français qui rentrent du boulot et  qui, eux, n’ont pas le temps de passer les journées à entendre toutes les auditions des commissions d’enquête du Sénat et de l’Assemblée alors il faut que les français arrêtent de payer la redevance ou du moins qu’ils sachent qu’ils ont affaire à de grossiers manipulateurs de la pire espèce qui ne peuvent qu’être au service du chef de l’état puisque le président de France Télévision est nommé par le CSA et le président du collège du CSA est nommé par le chef de l’état, 3 autres membres par le président de l’assemblée nationale et les 3 derniers par le président du Sénat. Quelle indépendance du monde politique !
 
Ce jeudi 26 juillet, après avoir suivi toutes les auditions qui ont commencé à 8H30 au Sénat avec le secrétaire général de l’Elysée qui a passé l’exercice à boire la tasse, après tout ce qui s’est passé dans la journée au Sénat et à l’Assemblée en direct, j’étais curieux de voir ce que France2 allait en faire. Les JT différent en fonction du présentateur. Lapix fait ce qu’elle peut, Delahousse ose de temps en temps, Sotto est piquant mais nul n’est plus collabo que Julian Bugier ; c’est vraiment un personnage malhonnête si on en croit son résumé de la journée mais il n’est pas le seul. Tous ceux qui ont fait les reportages et les montages pour lui piétinent le droit des français à avoir une information au minimum correcte. C’est un cas d’école de désinformation éhontée en bande organisée, de la pure la délinquance audiovisuelle.
 
Quand j’ai vu ça, j’ai compris tout de suite que ça colle avec la sortie de Macron qui veut non seulement minimiser l’affaire mais prendre le chemin de réhabiliter Benalla. On dirait vraiment qu’il le craint mais Macron commet la faute de se dire publiquement fier d’un homme mis en examen et dont l’interview dans le monde affiche ses attaques contre les services du ministre de l'intérieur et même les professionnels de la sécurité rapprochée de Macron.
 
Pujadas qui s’y connaît en courbette pour plaire à l’Elysée, mais qui n’a pas encore avalé son éviction, a poussé un journaliste du monde à dire qu’il a été surpris de voir combien le Benalla a l’air sûr de lui comme s'il allait s’en sortir. Les journalistes du monde ont précisé que « lors de la séance photo, réalisée en fin de journée, est apparue Michèle Marchand, figure de la presse people et très proche du couple Macron. Preuve que dans la tempête, M. Benalla n’est pas un homme seul… »
 
 
 
Macron joue avec le feu en croyant qu’en contrôlant les médias de masse et en leur donnant de quoi justifier sa rhétorique, il va faire que les français vont finir par avaler ça et même s'ils l'avalent, d'autres mieux informés et ne voulant pas voir les institutions de la république et les services de sécurité humiliés par une affaire Benalla, ne laisseront pas faire et ce, tous partis confondus...
 
Jugez-en par vous-mêmes.
 
Il faut juste lire l’interview de Benalla
 
https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/07/26/entretien-exclusif-alexandre-benalla-livre-ses-verites_5336090_823448.html
 
 
 

Ensuite regardez la séquence à ce sujet lors du  JT de Julian Bugier
 
https://www.france.tv/france-2/journal-20h00/577727-journal-20h00.html
 
Pas un mot  sur ce qui s’est passé au Sénat où le président Phillipe Bas a lu l’arrêté ministériel parlant des statuts de Benalla pour avoir droit à un port d’arme. Il est question de mission de police ce qui va à l’encontre de tout ce qui vient de l’Elysée pour présenter Benalla comme un bagagiste, un homme qui se charge des chaises et organise juste les cérémonies à l’Elysée ou des balades privées de Macron.
 
France2 voulait montrer que ce qui s’est passé dans la journée  à la commission des lois n’était que de la vulgaire obstruction politicienne de l’opposition. Aussi le JT de France2 a censuré les arguments du co-rapporteur qui justifient qu’il suspend désormais sa participation et France2 n’a laissé que sa dernière phrase accusant la présidente de la commission  d’enquête de l'assemblée et ses amis de la République en Marche de faire de l’obstruction au service de l’Elysée or c’est très grave car contraire à la séparation des pouvoirs.
 
France2 avait fait pareil la veille quand Dupont-Aignan est parti. Aujourd’hui France2 coupe tous les arguments et ne sort que quelques mots des uns et autres qui mis bout à bout et sortis de leur contexte laissent croire aux français qu’il ne s’agit en effet que d’obstruction gratuite de l’opposition. Un magnifique travail de faussaires.
 
Pas un mot sur les attaques de Benalla contre le ministère de l’intérieur ni les professionnels de la sécurité à la présidence, pas un mot qui prouve comme il le dit qu’il a été au cœur du projet de restructuration des services de sécurité de la présidence.
 
Pendant ce temps Macron se moque partout de la presse en reprenant des intox d’une page d’humour comme Nordpresse.  Macron joue avec les mots dangereusement : c’est vrai que Benalla n’a pas eu un appartement de 300m2 Quai Branly mais ça ne veut pas dire qu’il n’en a pas eu un, c’est vrai qu’il n’a pas les codes nucléaires mais il a quelque chose d’aussi puissant face aux fonctionnaires du ministère de l’intérieur et de toute l'administration en général jusqu'à l'armée : un chef d’état qui dit d’abord qu’il l’a trahi, preuve qu’ils étaient très proches, ensuite il le fait applaudir et depuis il dit partout qu’il en est fier et qu’il a fait du bon boulot pendant que les syndicats rapportent qu’il faisait régner la terreur chez les policiers de la présidence car ils savent qu’il est l’homme du président.
 
Ultime cynisme : France2 rapporte ses propos où il se présente comme un mal-aimé car il n’est pas énarque ou sous-préfet et qu’il vient d’ailleurs (quartier sensible d’Evreux ). C’est vrai que sa trajectoire a dû faire des jaloux mais ce ne sont pas ses origines qui sont en cause mais le fait qu’un civil de 26 ans profite de ses liens avec le président pour terroriser les policiers et vouloir imposer ses idées aux services de sécurité avec la bénédiction du chef de l’état tout puissant chef des armées.
 
C’est pénible de voir Macron qui, après un silence jupitérien,  est pris tout d’un coup d’une agitation pour défendre son Benalla. Voilà les médias du service public sous tutuelle mis au profit d’une grossière manipulation mais c’est déjà ce que l’on voit dans bien des vieilles démocraties comme les USA.
 
Reste que l’unique responsable est le pauvre peuple souverain qui rentre du boulot crevé allume la télé en croyant que le JT du service public va l’informer alors que pour être un peu informé c’est un travail à plein temps…
 
Une démocratie avec des démocrates désinformés, c’est une machine à dictature aux mains d’un petit nombre qui sait utiliser les grands mots au service de petits desseins… C'est exactement ce que nous vivons en Afrique sous un régime militaire civilisé : nous n'avons donc plus rien à envier à la démocratie française...

Il est temps que la France passe à la 6ème république afin de tailler à la 5ème un costume à la mesure des politiques d'aujourd'hui et de leur public lobotomisé sinon les français vont subir pour longtemps le règne des guignols de l’info, l’humour en moins…
 
VLANE

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Octobre 2018 - 16:25 Une victime, un médecin et des tribus…

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche