. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Journée de communication sur les réformes Doing Business

Mardi 6 Juin 2017 - 16:50

La chambre de commerce, de l’industrie et de l’agriculture a abrité, mardi, à Nouakchott, une journée de communication sur les réformes Doing Business en Mauritanie organisée par le ministère de l’Economie et des Finances.

Cette journée vise à sensibiliser sur tout ce qui a été entrepris au cours de l’année écoulée dans le domaine de l’amélioration du climat des affaires et des perspectives d’avenir pour progresser dans le classement mondial de l’indicateur des affaires que présente annuellement la Banque mondiale.

A cette manifestation annuelle participent plusieurs acteurs économiques nationaux qui vont suivre des exposés relatifs à l’indicateur de création d’entreprises présentés par la direction générale de la promotion du secteur privé, à l’indicateur de paiement des taxes et impôts et mesures de post filing et à l’indicateur du commerce transfrontalier ainsi qu’une présentation de la société mauritanienne d’électricité (SOMELEC) traitant du raccordement à l’électricité moyenne tension.

A cette occasion, le ministre de l’Economie et des Finances, Moctar Ould Diay, a indiqué que la Mauritanie a connu ces dernières années un grand développement dans tous les domaines qui a permis de maîtriser le niveau d’inflation à 2% et de réduire le déficit budgétaire à moins de 1%.

Le ministre a souligné qu’au niveau des infrastructures de base il a été procédé à la construction de 3000 km de routes bitumées, à la réalisation de grands projets dans les domaines de l’hydraulique et de l’énergie permettant au pays de produire plus que ses besoins actuels, en plus des extensions des ports de Nouakchott, de Nouadhibou et de la SNIM et la construction de l’aéroport international de Nouakchott-Oumtounsy.

Il a dit que ces réalisations ont été accompagnées par un cadre institutionnel et organisationnel basé sur une constitution garantissant la liberté d’entreprises, un code d’investissement incitatif pour les nationaux et les étrangers et une Zone franche à Nouadhibou disposant d’un système fiscal et douanier attirant en plus d’un guichet unique pour les investissements contribuant à la réduction des charges de création des petites et moyennes entreprises.

Le ministre a affirmé que la Mauritanie a réussi grâce à l’application de ces réformes à progresser dans le classement du rapport de l’indicateur des affaires en 2017 de la Banque mondiale et ceci pour la deuxième fois consécutive.

Il a enfin salué la confiante coopération avec les partenaires, en particulier avec l’Union national du patronat mauritanien, exprimant au Groupe de la Banque mondiale considération et gratitude pour l’appui appréciable que celui-ci n’a cessé d’apporter aux programmes et aux stratégies de développement en Mauritanie.

Pour sa part, le Représentant Résident de la Banque mondiale en Mauritanie, M. Laurent Msellati, a indiqué le Groupe de la Banque mondiale, à travers le projet pôle halieutique de Nouadhibou et le projet amélioration du climat des affaires, soutient l’action du gouvernement mauritanien et la mise en œuvre de son programme de réformes qui vise à relever les défis auxquels font face le patronat, les opérateurs économiques ainsi que les femmes et les jeunes entrepreneurs.

Il a ajouté qu’avec neuf réformes reconnues par Doing Business et une amélioration de 16 places au classement de 2014, la Mauritanie s’ancre dans le processus des réformes et elle compte désormais parmi les pays les plus réformateurs en Afrique.

De son côté, le vice-président du patronat, M. Mohamed Lafdhal Ould Bettah, a salué les étapes franchies dans le domaine de l’amélioration du climat des affaires au service des acquis économiques et sociaux, soulignant la disponibilité du patronat à contribuer aux côtés du gouvernement à tout ce qui peut accélérer le développement économique du pays.

La cérémonie d’ouverture de cette journée de communication s’est déroulée en présence du ministre de la justice, du Gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie (BCM), du président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou (ZFN), du Directeur de la Caisse de Dépôt et Développement (CDD) et le Secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances.

source AMI

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche