. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Hivernage2019 : Les déficits persistent

Mercredi 16 Octobre 2019 - 20:43

Hivernage2019 : Les déficits persistent

« La 3ème décade de Septembre a été marquée par une baisse sensible des pluies par rapport à la décade passée », estime le Bulletin Agro-météorologique Décadaire (BAD) du service agro-météorologique du ministère du Développement rural.  « Les pluies ont été, à majorité, d’intensité faible », déclare-t-il, « et commencent à se raréfier, augurant ainsi la fin de l’hivernage. Environ 80% des stations et postes pluviométriques suivis n’ont enregistré aucune ou de très faibles pluies, depuis au moins dix jours, voire deux décades. Les cumuls décadaires sont faibles et n’ont guère dépassé 30 mm. La répartition spatiotemporelle est mauvaise, dans presque la quasi-totalité des wilayas ».
 

Comparée à l’année passée et à la même période, environ 77% des postes et stations suivis présente une situation pluviométrique déficitaire. Les déficits les plus importants sont relevés dans les localités suivantes.

Hodh El Charghi : NBeikett Lahwach,-270 mm ; Amourj,-189 mm ; Bousteilla, -171 mm ; Néma, -149 mm ; Aouinatt Z’Bel,-132 mm. Hodh El Gharbi: Touil,-173 mm ; Voulaniya,-119 mm; Gogui Zemal, -104 mm. Assaba : Barkéol, -416 mm ; Tenaha, -176 mm ; Hamod,-119 mm. Guidimakha : Harr,-301 mm ; Diaguily,-221 mm ; Sélibaby, -151 mm ; Gouraye,-122 mm ; Wampou, -103 mm ; Ghabou,-71 mm.Tagant: Moudjeria, -96 mm. Brakna : Bababé, -276 mm ; Dionaba, -128 mm ; Niabina, -97 mm. Gorgol : Kaédi, -107 mm ; Monguel,-152 mm ; Lexeïba,-86 mm. Trarza: Méderdra, -186 mm ; Boutilimit, -146 mm ; R’kiz,-101 mm ; Lexeïba II, -96 mm ; Rosso, -95 mm.
 

Par rapport à la normale 1981-2010, environ 78 % des postes pluviométriques suivis présentent une situation normale à déficitaire. Les plus importants déficits sont enregistrés dans les zones suivantes. Hodh El Charghi : Bousteilla,-99 mm. Hodh El Gharbi : Touil, -94 mm. Guidimakha : Bouly, -305 mm ; Harr,-238 mm ;Gouraye, -218 mm ; Ghabou,-146mm; Wompou,-164mm.Tagant : Moudjeria,-118 mm. Gorgol : Toufoundé Civé,-120 mm ; Monguel,-129 mm ; Lexeïba, -110 mm. Trarza : Rosso, -104 mm ; Méderdra, -103 mm.

Depuis le début de l’hivernage, les plus importants cumuls sont enregistrés dans les localités suivantes. Hodh El Charghi: Adel Begrou, 367 mm en 18 jours de pluie ;  Bassiknou, 319 mm en 18 jours ; Djiguenni, 266 mn en 19 jours ; Amourj, 274 mm en 23 jours ; Fassala Néré, 244 mm en 23 jours ; Timbédra, 236 mm en 19 jours ; Aouinat Z’Bell, 192 mm en 12 jours ; Bousteilla, 204 mm en 18 jours ; Néma, 164 mm en 10 jours. Hodh El Gharbi: Medbougou, 485 mm en 22 jours ; Gogui Zemal 427mm en 20 jours ; Koubenni, 274 mm en 18 jours ; Voulaniya, 255 mm en 21 jours ; Touil ; 250 mm en 16 jours ; Tintane, 202 mm en 14 jours ; Aïn Farba, 185 mm en 15 jours ; Aïoun, 174 mm en 12 jours.Assaba: Hamod, 283 mm en 18 jours ;Kankossa, 270 mm en 18 jours ; Kiffa, 265 mm en 14 jours ; Barkéol, 237 mm en 11 jours ; Guérou, 194mm en 9 jours ; Tennaha, 141 mm en 7 jours. Guidimakha: Sélibaby, 387 mm en 17 jours ; Ould Yengé, 336 mm en 20 jours ; Ghabou, 332 mm en 23 jours ; Gouraye, 262 mm en 20 jours ; Wampou, 251 mm en 17 jours ; Diaguily, 214 mm en 14 jours. Tagant: Achram Sonader, 103 mm en 11 jours ; N’Beïka, 111 mm en 6 jours. Brakna: M’bagne, 257 mm en 11 jours ; Aleg, 190 mm en 9 jours ;Boghé, 168 mm en 7jours ;Bagodine, 157mm en 7 jours ; Bababé, 143 mm en 5 jours ; Male, 140 mm en 7 jours. Gorgol: Maghama, 341 mm en 18 jours ; Djadjibine, 293 mm en 18 jours ; Kaédi, 312mm en 12 jours ; M’Bout, 248 mm en 18 jours.Trarza : Tékane, 184 mn en 7 jours, KeurMacène, 169 mm en 6 jours ; Ndiago, 159 mm en 11 jours ; Lexeïba II, 108 mm en 6 jours ; R’kiz, 105 mm en 7 jours. Inchiri : Bénichab, 213 mm en 4 jours ; Akjoujt, 70 mm en 5 jours.

 

Situation pastorale
 

« La situation pastorale est encore mitigée », déplore le bulletin, « dans la plupart des zones et se présente comme suit. Hodhs: bon développement du tapis herbacé, aussi bien pour les espèces ligneuses qu’herbacées, et plus homogène, dans les zones bien arrosées depuis le début de l’hivernage. Axe Brakna-Gorgol-Trarza: dessèchement par endroits, en certaines zones du Gorgol ; au Brakna, bon développement de la couverture herbacée au niveau des principales zones de pâturage. Régénération des espèces ligneuses, ce qui a permis la disponibilité des pâturages, dans la majorité des zones de la wilaya. Les pâturages sont relativement plus importants au Sud (Boghé, Bababé et Mbagne), acceptables dans la moughataa d’Aleg et faibles en celle de MaghtaLahjar. Quelques zones non encore pourvues entre le Brakna et le Trarza. Axe Tagant-Assaba-Guidimakha: hormis la situation un peu difficile au Guidimakha, suite aux fortes pluies enregistrées en Août qui ont ravagé une partie des pâturages. « On note un développement normal dans une partie de l’Assaba (Barkéol et Kankossa) et du Tagant. Les conditions d’abreuvement dans l’ensemble sont toujours bonnes. Les points d’eau sont assez remplis, avec l’apport des pluies enregistrées au cours des deux dernières décades ». La situation sanitaire du cheptel est « dans l’ensemble bonne », informe le BAD, « malgré quelques difficultés (misères physiologiques chez les bovins) au Brakna et au Trarza.

 

Situation des cultures
 

Cultures irriguées : au Trarza, les cultures poursuivent normalement leur développement ; au Brakna, environ 3000ha sont actuellement emblavés. Les stades varient entre levée, tallage, montaison ; épiaison et maturation par endroits. Globalement pour toutes les wilayas concernées, les activités se poursuivent (semis direct, repiquage etpréparation des pépinières) et varient suivant les localités. Le stade phénologique dominant des cultures estsemis - levée – tallage ; épandage engrais.
 

Cultures pluviales : les cultures poursuivent normalement leur développement dans toute la zone agropastorale. Le stade phénologique varie suivant les wilayas et se présente dans l’ensemble comme suit. Brakna: sorgho pluvial, montaison ; niébé, floraison ; taghalit, tallage; maïs et niébé, floraison et apparition des premièresgousses ; sorgho et petit mil, tallage et montaison ; niébé et pastèque, nouaison et floraison. Assaba: semis, tallage-montaison, pour certaines zones deKankossa ; levée-tallage pour le reste de la wilaya, toutes spéculations confondues. Hodh El Gharbi: tallage et début épiaison pour le petit mil ; levée-montaison et tallage, pour le sorgho ; floraison pour le niébé et l'arachide. Ailleurs, la situation se présente comme suit. Sorgho: levée, tallage, montaison; niébé, arachide et pastèque : floraison par endroits ; petit mil: tallage et début épiaison. « L’indice de satisfaction des besoins en eau des cultures reste globalement satisfaisant », conclut le bulletin.
 

Synthèse THIAM

lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche