. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Eloge de la sécurité : Juive et libre à Nouakchott...

Mercredi 13 Juillet 2016 - 20:11

Pendant que la Mauritanie est classée quasiment toute entière en zone rouge par les renseignements militaires occidentaux, pendant qu’à Nouakchott, le pouvoir est avare en carte de résident pour occidentaux même paisibles retraités, pendant que les expatriés de Kinross-Tasiast vivent à Nouakchott dans un bâtiment ultra sécurisé où ils n’ont pas même le droit de sortir sur les balcons ni vivre la nuit sans rideaux tirés, pendant que toutes les chancelleries occidentales et arabes vivent bunkérisées comme à Bagdad ou à Kaboul, pendant que depuis des années les USA ont fait quitter le pays aux membres du corps de la paix qu’on voyait partout en sandales vivre pauvrement au milieu des populations, pendant qu’on ne voit plus d’occidentaux marcher dans les rues sinon très rarement dans des quartiers particuliers…

 

...pendant tout ce temps et au milieu de l’hystérie sécuritaire,  une jeune femme, juive et fière de l’être a vécu à Nouakchott pendant des années jusqu’à la semaine dernière avec ses deux enfants tout aussi juifs avec des noms de prophètes hébreux.

 

Elle a refusé de vivre à l’intérieur d’une ambassade sécurisée pour vivre à l’air libre en facilitant la circulation à leurs amis mauritaniens. Circulant à Nouakchott comme à Nice, allant à la plage fréquemment sans aucun souci certainement plus en paix qu’à Tel-Aviv. Ce n’est pas une israélienne, juste une juive fière de l’être. Croyez-vous que nous n’étions qu’une poignée à le savoir ? Pas du tout ! Des centaines de personnes d’un certain milieu à Nouakchott le savaient.

 

A-t-elle jamais été inquiétée ? Jamais.

 

Bien triste de quitter Nouakchott, elle a dû partir la semaine dernière. Je lui ai promis que je dirai un mot à ce sujet après son départ car elle méritait bien plus que tout diplomate accrédité à Nouakchott de recevoir une médaille d’Aziz non pas pour son courage car elle n’avait pas peur, juste pour sa sérénité en matière de sécurité à Nouakchott dans une république islamique où tout ce qui arrive dans les territoires occupés résonne doublement ici.

 

Israël n’a jamais été son affaire et elle n’y a jamais mis les pieds. C’est une française juive comme il y a des français musulmans, agnostiques ou athées. Je l’ai connue assez tard quelques mois avant son départ car je sors très peu et depuis des années je ne vais plus aux cocktails ici et là entretenir les contacts peut-être car c’est une gymnastique fatigante vu que tous les 3 ans en moyenne c’est l’heure des adieux suivis d’un nouveau cirque avec l’arrivage...

 

Encore des présentations, encore expliquer la Mauritanie au milieu des tensions identitaires, certains aiment bien ce changement perpétuel car ils ont la chance d’avoir l’âme parfois légère sans toujours tout prendre au sérieux, personnellement, à la longue, cela me donne l’impression d’être faux par manque de spontanéité à force de cet éternel recommencement dont la dynamique ne peut pas ennuyer ceux qui débarquent. C’est ainsi qu’il m’arrive d’imaginer le calvaire des humoristes qui chaque soir pendant un mois font rire le public avec les mêmes ficelles avec l’air de dire la chose pour la première fois. 

 

Heureusement,  j'ai connu notre amie assez tard avant que son départ ne puisse vraiment m’affecter...

 

C’est de l’humour juif…

 

 

Une pensée à Stan, il reste lui…

chezvlane

chroniques VLN | énergie/mines | politique | économie | religion | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG/associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats/Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Pendant ce temps...

Recherche